14 novembre 2009

reflexions sur le théatre (2)

POZZO (soudain furieux).- Vous n’avez pas fini de m’empoisonner avec vos histoire de temps ? C’est insensé ! Quand ! Quand ! Un jour, ça ne vous suffit pas, un jour pareil aux autres, il est devenu muet, un jour, je suis devenu aveugle, un jour nous deviendrons sourd, un jour nous sommes nés, un jour, nous mourrons, le même jour, le même instant, ça ne vous suffit pas ? (Plus posément) Elles accouchent à cheval sur une tombe, le jour brille un instant, puis c’est la nuit à nouveau. (Il tire sur la corde.) En avant ! (En... [Lire la suite]
Posté par lastirokoi à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2009

reflexions sur le théatre (1)

Estragon : On attend Vladimir : Oui, mais en attendant ? Estragon : Si on se pendait ? Vladimir : Ce serait un moyen de bander Estragon : On bande ? Vladimir : Avec tout ce qui s’ensuit. Là où ça tombe, il pousse des mandragores. C’est pour ça qu’elles crient quand on les arrache. Tu ne savais pas ça ? Estragon : Pendons-nous tout de suite Vladimir : A une branche ? (Ils s’approchent de l’arbre et le regarde) Je n’aurais pas confiance. (En attendant Godot- S.Beckett) Vladimir et Estragon les... [Lire la suite]
08 novembre 2009

THEATRE

Estragon: j'ai fait un rêve.Vladimir: Ne le raconte pas !Estragon: je rêvais que...Vladimir: NE LE RACONTE PAS !Estragon (geste vers l'univers):Celui-ci te suffit? (silence)(En attendant Godot- S.Beckett) Entre Euripide et Samuel Beckett... qui a su dire la désespérance de la condition humaine... Goldoni... oui peut être Carlo Goldoni...
Posté par lastirokoi à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,