Allongé dans un tiroir,

Qu’est ce qu’un corps ?

Et de la morgue donc…

(Là ou l’on ne crane plus)

Oui, de la morgue aux grandes orgues

Si rares aujourd’hui,

Te deum de plastique sur un I Phone périmé…

De la morgue aux grandes orgues donc

Juste l’espace d’un instant, une éternité.

 

Oui ? Du tiroir à la caisse

Et de la caisse à la fosse

Sans tambour, ni trompette

Sans orchestre

Au son d’un CD d’orgues rayé….

Du tiroir à la fosse donc,

Juste l’espace d’un instant, une éternité.

 

Si le couvercle est faussé

Et s’il baille, s’il baye aux corneilles,

Corneilles, corbeilles, corbillard

Pour cadavre sans maitre,

S’il y a du jour dans la caisse

Car le couvercle est faussé

C’est un vampire allongé,

 

Hermétique ? Une star…

Vieille vamp…

Ou jeune…

Ca dépend :

Est-on vieille à 27 ans ?

 

Eteignez les lanternes,

Etouffez les bougies,

Nuit noire sur le catafalque…

Qu’est qu’un corps ?

Catalepsie, l’espace d’un instant,

Une éternité.

Sac de bidoche, souvent avarié…

Qui veut d’un Bidochon abimé ?

 

Masque de cire et tragique des rides ;

Comédien ou dernier tour de piste

Mais c’est un clown alors ?

Un garçon de piste habillé comme…

Comme qui déjà ?

Ah oui, comme Lennon au dernier jour de sa vie.

Non monsieur, comme Lennon, UN jour…

Un jour dans Sa vie.

 

Complice de la vamp à la faux,

La mort est un rideau qui tombe

Pathétique

Alors que la pièce n’est pas encore terminée…

Et la vie, un entracte…

Entre deux infinis, définitifs néants.

 

Qu’importe, à la vie, à la mort

Et à ceux qui démontent,

Les éphémères tréteaux

De nos décors

 

Mais enfin… qu’est qu’un corps?

 

Merde…

Mardi, j’ai 60 ans…

Déjà ? C’était hier

Déjà ? vous êtes certain ?

Merde alors…

 

LAST IROKOI © 2011